approfondir


approfondir

approfondir [ aprɔfɔ̃dir ] v. tr. <conjug. : 2>
• fin XIIIe; de 1. a- et profond
1Rendre plus profond, creuser plus profondément. Approfondir un canal, un fossé, un puits, un trou. creuser. Les eaux ont approfondi le lit de la rivière. affouiller. Pronom. La plaie s'est approfondie. Fig. « Le silence profond s'approfondit encore » (Malraux).
2(1607) Fig. Pénétrer plus avant dans la connaissance de; étudier à fond. Approfondir une science, une question. Cette idée mérite d'être approfondie. creuser, examiner, explorer, fouiller, pénétrer, scruter, sonder. C'est un sujet délicat qu'il ne faut pas trop approfondir. s'appesantir, appuyer, insister (sur). « Ces années lui permettent d'étendre, d'approfondir, de corriger sa connaissance de la vie et des hommes » (Romains).
Absolt Pousser plus loin ses recherches.
⊗ CONTR. Combler. Effleurer.

approfondir verbe transitif Rendre (plus) profond quelque chose : Approfondir un canal. Rendre plus intense, accroître un état affectif ou autre : Approfondir un désaccord. Pénétrer plus avant dans l'analyse, l'étude de quelque chose : Approfondir une question.approfondir (citations) verbe transitif Jean Cayrol Bordeaux 1911 Le tout est d'approfondir même un murmure. Je l'entends encore Le Seuilapprofondir (synonymes) verbe transitif Rendre (plus) profond quelque chose
Synonymes :
Rendre plus intense, accroître un état affectif ou autre
Synonymes :
- accroître
- épaissir
Contraires :
- alléger
Pénétrer plus avant dans l'analyse, l'étude de quelque chose
Synonymes :
- étudier
Contraires :
- éclaircir
- éclairer
- glisser sur

approfondir
v. tr.
d1./d Rendre plus profond, creuser plus avant. Approfondir un trou.
|| v. Pron. La faille s'approfondit.
d2./d Fig. Pénétrer plus avant dans (la connaissance, l'étude de qqch). Approfondir une recherche. Approfondir sa foi.

⇒APPROFONDIR, verbe trans.
A.— TECHNOL. Creuser pour rendre plus profond, Approfondir un fossé, un canal :
1. ... l'empereur profita de cet accident pour ordonner la reconstruction de tous les travaux sur un pied beaucoup plus large. Appréciant toute l'importance de sa position géographique, il voulut qu'on recreusât et agrandît le bassin ainsi que son entrée; qu'on approfondît le chenal de manière à ce que le bassin pût admettre à l'avenir même les vaisseaux de quatre-vingts, ...
LAS CASES, Le Mémorial de Sainte-Hélène, t. 2, 1823, p. 259.
2. Une combinaison dut s'organiser qui força les chemins de fer à agrandir leurs installations et à augmenter la puissance de leurs machines; fleuves et canaux à approfondir leurs chenaux, à élargir leurs écluses; ports à s'amplifier dans des proportions qu'on n'avait pu prévoir.
P. VIDAL DE LA BLACHE, Principes de géogr. humaine, 1921, p. 250.
P. métaph. :
3. L'opium agrandit ce qui n'a pas de bornes,
Allonge l'illimité,
Approfondit le temps, creuse la volupté ...
BAUDELAIRE, Les Fleurs du Mal, 1857-61, p. 80.
P. ext., rare. Aller jusqu'au fond (de) ... :
4. À force de creuser et d'approfondir ses poches, Marius avait fini par réunir cinq francs seize sous. C'était en ce moment tout ce qu'il possédait au monde.
HUGO, Les Misérables, t. 1, 1862, p. 881.
Rem. Il s'agit sans doute ds cette phrase de l'emploi concr. de l'accept. abstr. (infra B 2).
B.— Au fig.
1. [Se dit en peint. ou à propos d'impressions particulières dues à la lumière, à l'atmosphère, aux illusions d'optique ...] Faire paraître plus profond :
5. ... comme dans ces tableaux de Pieter de Hooch qu'approfondit le cadre étroit d'une porte entr'ouverte, tout au loin, d'une couleur autre, dans le velouté d'une lumière interposée, ...
PROUST, Du côté de chez Swann, 1913, p. 218.
SYNT. Approfondir des couleurs, une toile.
2. [L'obj. désigne une réalité soumise à l'intelligence] Pénétrer plus avant dans la connaissance de quelque chose de manière à distinguer ce qui est mêlé, mettre en lumière ce qui est obscur :
6. ... on ne commande pas à ses idées, on ne veut pas réfléchir, on ne demande pas à son esprit d'approfondir une matière, de découvrir des choses cachées, de trouver ce qui n'a pas été dit. La pensée n'est pas active et réglée, mais passive ou libre : on songe, on s'abandonne; on est profond sans esprit, grand sans enthousiasme, énergique sans volonté; on rêve, on ne médite point.
SENANCOUR, Obermann, t. 1, 1840, p. 48.
7. Combien ne vaudrait-il pas mieux se reporter aux vagues suggestions de la conscience d'où l'on était parti, les approfondir, les conduire jusqu'à l'intuition claire!
BERGSON, Les Deux sources de la mor. et de la relig., 1932, p. 282.
8. — Voulez-vous encore savoir autre chose? dit l'abbé en riant.
— Oui, oui, puisque vous approfondissez tout, puisque vous voyez clair en toutes choses. Je veux savoir pourquoi je n'ai été interrogé qu'une fois, pourquoi on ne m'a pas donné de juges, et comment je suis condamné sans arrêt.
A. DUMAS Père, Le Comte de Monte-Cristo, t. 1, 1846, p. 205.
Emploi abs. :
9. ... je voyais cette étude presque sous la forme d'un hommage qui n'eût été qu'admiratif : je revois cette seconde quinzaine d'août 1921 où, en même temps que j'écrivais l'étude, j'approfondissais, je creusais, je serrais Amiel dans ses derniers retranchements, ...
DU BOS, Journal, 1928, p. 51.
SYNT. Approfondir une question, un problème, une idée, une doctrine, un art, un mystère, un secret, une vérité; approfondir la nature, le sens de qqc.; désir, passion, temps d'approfondir. Synon. creuser, fouiller, sonder, percer, démêler, examiner à fond, retourner en tous sens...; anton. effleurer, toucher à tout, glisser sur qqc., se disperser.
Plus rarement. [L'obj. désigne ce qui se rapporte à la vie affective (sentiments, sensations...) et qui est soumis à une action systématique de l'esprit] Rendre plus intense, plus vif. Approfondir un plaisir, une impression, des rêveries :
10. Mais j'avais beau rester devant les aubépines à respirer, à porter devant ma pensée qui ne savait ce qu'elle devait en faire, à perdre, à retrouver leur invisible et fixe odeur, à m'unir au rythme qui jetait leurs fleurs, ici et là, avec une allégresse juvénile et à des intervalles inattendus comme certains intervalles musicaux, elles m'offraient indéfiniment le même charme avec une profusion inépuisable, mais sans me laisser approfondir davantage, comme ces mélodies qu'on rejoue cent fois de suite sans descendre plus avant dans leur secret.
PROUST, Du côté de chez Swann, 1913, p. 137.
C.— Emploi pronom. S'approfondir.
1. [En parlant d'une chose] Paraître plus profond. La nuit s'approfondit :
11. Le vent fraîchit : au loin les fenêtres à petits carreaux flambèrent une à une; l'allée sablée ne fut plus au-dehors qu'une blancheur vague, et le ridicule petit jardin, s'élargit et s'approfondit soudain sans mesure, à la dimension de la nuit ...
BERNANOS, Sous le soleil de Satan, 1926, p. 75.
2. [En parlant d'une réalité morale] Devenir plus profond :
12. L'amour, sans s'arrêter jamais, a progressé d'un vol ferme dans cette voie d'initiation, avançant en profondeur. Tout le monde le voyait bien, par son action directe, créer incessamment et perpétuer la vie. Mais on ne voyait pas si bien comment, en dessous, il s'approfondissait lui-même, se scrutait et se pénétrait, trouvait dans l'abîme du cœur une richesse plus grande encore que celle qu'il crée dans la nature.
MICHELET, Journal, 1856, p. 315.
3. [En parlant d'une pers.] S'approfondir soi-même. Pénétrer plus avant dans la connaissance de soi-même.
PRONONC. ET ORTH. :[], j'approfondis []. PASSY 1914 note une durée mi-longue pour la 3e syllabe du mot. Enq. : //(il) approfondit. FÉR. Crit. t. 1 1787 propose la graph. aprofondir avec un seul p (cf. les mots de la même famille).
ÉTYMOL. ET HIST. — 1. 1287 d'une réalité phys. « creuser, rendre plus profond » (LONGNON, Documents Champagne, 64 : Pour partir et approfondir les biez, XXX s.); 1662 p. métaph. « rendre plus profond, augmenter » (CORN., Sertor., III, 1 ds ROB. : Et la gloire, qui suit vos plus nobles travaux, Ne fait qu'approfondir l'abîme de leurs maux); 2. XVIe s. approfonder « examiner à fond, pénétrer (une chose par l'esprit) » (Var. hist. et litt., II, 179-180 ds HUG. : Ceux qui visiteront les pièces seront tenus de bien et diligemment les feuilleter et approfonder); 1596 approfondir (ESTIENNE PASQUIER, Recherches de la France, III, 29 ds Dict. hist. Ac. fr. t. 3, p. 510); spéc. av. 1704 absol. « aller plus loin dans la connaissance » (Bourdaloue ds Lar. 19e).
Dér. de profond; préf. a-1, dés. -ir ou -er.
STAT. — Fréq. abs. littér. :515. Fréq. rel. littér. : XIXe s. : a) 687, b) 381; XXe s. : a) 607, b) 1 033.
BBG. — BAULIG 1956.

approfondir [apʀɔfɔ̃diʀ] v. tr.
ÉTYM. 1287; de 1. a-, et profond.
1 Rendre plus profond, creuser plus profond. || Approfondir un canal, un fossé, un puits, un port, un trou. Creuser. || Les eaux ont approfondi le lit de la rivière. Affouiller.
1 On creuse un puits, et si ensuite il n'a pas assez d'eau, on l'approfondit. Approfondir enchérit donc sur creuser, d'autant plus qu'il a pour idée essentielle celle de profondeur, de creux profond, et non superficiel. Approfondir équivaut à creuser profondément.
Lafaye, Dict. des synonymes, Creuser, approfondir.
2 Les eaux, qui s'étaient retirées, obligèrent d'approfondir presque tous les puits de la contrée.
Buffon, in Bescherelle.
Par métaphore ou figuré :
3 Et la gloire, qui suit vos plus nobles travaux,
Ne fait qu'approfondir l'abîme de leurs maux.
Corneille, Sertorius, III, 1.
4 Ce malheureux combat ne fit qu'approfondir
L'abîme dont Valois voulait en vain sortir.
Voltaire, la Henriade, III.
5 Les menées de M. le duc du Maine (…) vinrent encore approfondir sa chute.
Saint-Simon, in Académie, Dict. historique.
Au p. p. || Un puits approfondi de dix mètres.
2 (XVIe). Pénétrer plus avant dans la connaissance de (qqch.). || Approfondir une science, une question. Étudier, examiner, explorer, fouiller, mûrir, pénétrer, scruter, sonder. || Approfondir un mystère. || C'est une matière délicate qu'il ne faut pas trop approfondir.
6 Nous approfondirons, ainsi que la physique,
Grammaire, histoire, vers (…)
Molière, les Femmes savantes, III, 2.
7 Après avoir mûrement approfondi les hommes et connu le faux de leurs pensées, de leurs sentiments, de leurs goûts et de leurs affections (…)
La Bruyère, les Caractères, XI, 157.
8 Il ne faut pas juger des hommes comme d'un tableau ou d'une figure (statue) sur une seule et première vue; il y a un intérieur et un cœur qu'il faut approfondir.
La Bruyère, les Caractères, XII, 27.
9 Un fort grand nombre d'esprits superficiels qui n'approfondissent jamais rien, et qui n'aperçoivent que confusément les différences des choses.
Malebranche, De la recherche de la vérité, II.
10 Enfin de Mahomet les sublimes desseins
Que n'ose approfondir l'humble esprit des humains (…)
Voltaire, Mahomet, II, 1.
11 Le moraliste complet est celui qui observe les hommes par une étude attentive de leurs actes, et les explique par un retour et une étude approfondie sur lui-même.
Émile Faguet, XVIIe s., 523.
12 (…) l'esprit actif d'Antoine se livrait à une incessante gymnastique intellectuelle, qui l'amusait d'ailleurs, et qui, pensait-il, lui permettrait d'approfondir le caractère de son cadet.
Martin du Gard, les Thibault, III, 1.
13 Ces années (précédant l'âge mûr de l'écrivain) lui permettent d'étendre, d'approfondir, de corriger sa connaissance de la vie et des hommes, sa connaissance même de l'art.
J. Romains, les Hommes de bonne volonté, t. I, p. 6.
P. p. adj. Rare au sens concret. || Approfondi : réfléchi, longuement étudié. || Un examen approfondi.
14 On a bien tort de prétendre que la connaissance approfondie d'une belle œuvre en augmente la jouissance. Elle l'éclaire, mais la refroidit.
R. Rolland, Musiciens d'aujourd'hui, p. 61.
3 Absolt. Aller plus loin. Pousser (ses recherches).
15 Vous soutiendrez que vous êtes Chyprien (…) et peut-être que le roi, sans approfondir davantage vous laissera partir.
Fénelon, Télémaque, 3.
——————
s'approfondir v. pron.
1 Devenir plus profond. || Le trou s'approfondit. || La rivière s'est approfondie près des piles du pont. Caver, creuser (se).
2 Au figuré :
16 Le silence profond s'approfondit encore (…)
Malraux, l'Espoir, p. 245.
——————
approfondi, ie p. p. adj.
Voir à l'article (supra cit. 14).
CONTR. Combler. — Effleurer (une question), glisser (sur une question).V. aussi Superficie (s'arrêter à la).
DÉR. Approfondissement. — L'adj. approfondissant, ante, le n. approfondisseur sont attestés (|| « les approfondisseurs de sciences occultes », Gautier, in T. L. F.).

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • approfondir — APPROFONDIR. v. a. Rendre plus profond, creuser plus avant. Approfondir un fossé. Approfondir un canal. Approfondir des fondations. Il ne faut pas les approfondir davantage. f♛/b] Il signifie figurément, Pénétrer bien avant dans la connoissance… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • approfondir — Approfondir. v. act. Penetrer bien avant. Il ne se dit qu au figuré. Il y a du plaisir à approfondir les sciences. il a approfondi l affaire. il ne faut pas vouloir trop approfondir les mysteres …   Dictionnaire de l'Académie française

  • approfondir — Approfondir, ex Ad et Profundum voyez Aprofondir. Approfondir le mur de quinze pieds de haut, Perducere murum in altitudinem pedum quindecim …   Thresor de la langue françoyse

  • APPROFONDIR — v. a. Rendre plus profond, creuser plus avant. Approfondir un puits qui n a pas assez d eau. Approfondir un fossé. Approfondir un canal. Approfondir des fondations. Il ne faut pas les approfondir davantage.   Il signifie, figurément, Pénétrer… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • APPROFONDIR — v. tr. Rendre plus profond, creuser plus avant. Approfondir un puits qui n’a pas assez d’eau. Approfondir un fossé. Approfondir un canal. Approfondir des fondations. Il ne faut pas les approfondir davantage. Il signifie au figuré étudier à fond.… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • approfondir — (a pro fon dir) v. a. 1°   Rendre plus profond, creuser plus avant. Approfondir un puits, un fossé.    Fig. •   Et la gloire qui suit vos plus nobles travaux, Ne fait qu approfondir l abîme de leurs maux, CORN. Sertor. III, 2. •   Ce malheureux… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • approfondir — vt. , rendre plus profond ; réfléchir longuement, étudier en détail, examiner à fond, s attarder sur un problème ; creuser (un problème) : APROFONDI gv.3 (Albanais.001, Saxel.002, Villards Thônes) ; trepolyé (Arvillard) ; krwâ (001). A1) s… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Il existe dans les hommes un intérieur, qu’il faut approfondir; la plupart des défauts se couvrent d… — Il existe dans les hommes un intérieur, qu’il faut approfondir; la plupart des défauts se couvrent de l’extérieur de l’honnêteté et du manteau de l’hypocrisie. Il serait donc imprudent de choisir ses amis à la mine: Fronti nulla fides. См.… …   Большой толково-фразеологический словарь Михельсона (оригинальная орфография)

  • s'approfondir — ● s approfondir verbe pronominal Devenir plus profond : Un mystère qui s approfondit …   Encyclopédie Universelle

  • ondir — approfondir arrondir blondir bondir rebondir rondir …   Dictionnaire des rimes


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.